Controle technique
Publié le - 770 vues -

Facebook : Le groupe qui te dit où est la police gagne en cassation

Aujourd’hui, force est de constater que Facebook est le 1er réseau social au monde. Actuellement, nombreux sont les groupes qui se forment sur le réseau comme celle baptisée « qui te dit où est la police en Aveyron ». Il s’agit d’un groupe Facebook antiradars. Cités à comparaître en justice par le procureur, le groupe antiradars a finalement gagné en cassation.

L’affaire « groupe antiradars Facebook » attire l’attention du grand public…

Ces derniers temps, force est de constater que l’affaire « qui te dit où est la police en Aveyron » fait grand bruit. Les automobilistes concernés de près sur l’affaire attirent rapidement l’attention et demande le soutien de plusieurs associations de conducteurs pour plaider leurs causes communes. Les avocats dénoncent l'hypocrisie des pouvoirs publics. Ces derniers autorisent effectivement les applications mobiles à l’instar de Coyote ou Waze qui sont considérés comme étant des aides à la conduite. À noter que ces applications citées ci-dessus interdisent Facebook. Mais ce n’est pas tout, des publications sont aussi apparues telles que « Autoplus » qui propose de véritables « cartes des radars ».

Une victoire haut la main du groupe Facebook « antiradars »

Finalement, le 7 juin 2016, la décision de justice issue du jugement déclare le « groupe Facebook antiradars » non-coupable. Elle estime que le « fait d'avertir ou d'informer de la localisation » de radars n'est pas interdit. Une relaxe générale est annoncée après 2 ans de conflits entre les forces de l’ordre et les membres du groupe. Il faut dire que durant ces 2 ans, la pratique a largement dépassé le droit. Aujourd’hui, les groupes Facebook dits « antiradars » ont fleuri un peu partout sur Facebook. Du côté des conducteurs, cette victoire haut la main n’est que du bonheur ! De plus, ces genres de groupes ou de pages sur les réseaux sociaux avertissent de l’existence d’incendies ou d’accidents en bord de route. C’est donc aussi une mesure de prévention routière au même titre que le contrôle technique. Vous pouvez voir le site pour plus d’informations sur les visites techniques automobile.