Controle technique
Publié le - 2260 vues -

On vous explique tout sur le contrôle technique

On vous explique tout sur le contrôle technique
Face au nombre d’accidents routiers qui subsiste actuellement, des mesures ont été prises pour y remédier. Le contrôle technique qui est un système visant à apprécier le bon état d’un véhicule en fait partie. Obligatoire pour les modèles légers depuis le début des années 92, cette tâche revient à un organisme ayant obtenu l’autorisation de l’Etat.

Le contrôle technique : c’est quoi ?

Le contrôle technique comme son nom l’indique est une inspection portant sur les principaux composants d’une voiture. Pendant son inspection le contrôleur fait l’état de 124 organes indispensables pour le bon fonctionnement du véhicule. Dans la mesure où une pièce ou un dispositif défaillant est constaté ces derniers devront subir soit une réparation soit un changement.

Le cas échéant, le propriétaire de l’automobile sera sanctionné par une contravention. Cependant, 72 éléments sur les 124 précités peuvent requérir une contre-visite dans le cas où des défauts relatifs à l’obligation de réparation sont présents. Le contrôle technique s’il peut être considéré comme une obligation, est en réalité un moyen de garder une voiture en bon état et ainsi éviter les risques d’accident.

Les raisons de procéder à un contrôle technique

Les personnes qui souhaitent vendre une voiture doivent présenter les papiers relatifs au contrôle technique à l’acheteur. Ces derniers ne devront pas dépasser les 6 mois. Cela permettra au futur propriétaire de constater la qualité du produit qu’il achète à travers les détails techniques et mécaniques mentionnés. Il est donc impossible de commercialiser une auto sans contrôle technique.

Toutefois, la vente ne sera pas forcément votre principale préoccupation. Il faut aussi savoir que le contrôle technique est un dispositif ayant pour but de prévenir des accidents de la circulation. Enfin, ce système permet de préserver l’environnement en limitant les degrés de pollution que la fumée des véhicules peut occasionner. Procéder à ce contrôle est donc aussi bien bénéfique pour le propriétaire de l’auto que pour l’inspecteur de contrôle.